Viol dans une maison de retraite : L'octogénaire condamné à six ans de prison

Info du 27 mars 2007 - Il était connu dans la maison de retraite pour s'être montré trop pressant auprès de pensionnaires féminins... Robert Gavignet, octogénaire, a été reconnu coupable hier d'avoir violé une dame de 68 ans, souffrant de la maladie d'Alzheimer. Il a été condamné par la cour d'assises du Var à six ans de prison ferme.

Il affirme que la pensionnaire était consentante.

Les faits remontent au 31 janvier 2004, quand une employée de la maison de retraite Félix-Bey à Solliès-Pont (Var) avait surpris Robert Gavignet, alors âgé de 78 ans, en train de faire l'amour à une pensionnaire. Lorsqu'elle avait ouvert la porte, la sexagénaire manifestait son refus en répétant : " non, non ", a expliqué l'employée à l'audience.

Robert Gavignet a toujours nié le viol. Il a reconnu à l'audience " avoir fait l'amour " avec cette personne mais affirmé qu'elle était " consentante ".

L'avocat général, dénonçant la préméditation du viol, " entre l'heure du bouillon et «Questions pour un champion »", avait requis " une peine qui ne soit pas inférieure à cinq ans de prison ". Il avait néanmoins invité les jurés de prendre en compte l'âge de l'accusé.

RETOUR INFO - AFPAP - Cliquez ici !