Maison de retraite - Maltraitance : trois mises en examen pour violences

Le directeur et deux anciennes employées d'une maison de retraite soupçonnés de violences sur personnes vulnérables.

La maison de retraite du Mont-Martin à Gaillon qui accueillait une cinquantaine de personnes de plus de 80 ans, a été fermée le 7 juillet après une inspection de la DDASS (direction départementale des affaires sanitaires et sociales) pour "des carences de prise en charge".

C'est une enquête ouverte suite à cette fermeture pour "carences de prise en charge" qui a permis de mette au jour des faits de maltraitance dans la maison de retraite du château de Montmartin.
Magnifique demeure à l'apparence paisible. Pourtant, des faits d'une extrême gravité se seraient produits derrière ces murs majestueux. Des actes de violence rendus possibles du fait que nombre de ces personnes âgées n'ont plus de famille ou, pour certaines, sont totalement abandonnées.
Agées de 80 à 100 ans, ces vieilles personnes auraient été parfois privées de nourriture, giflées ou laissées entravées. On leur aurait aussi imposé des surdoses de médicaments pour s'assurer de leur tranquillité.
Le directeur de l'établissement est aussi mis en examen pour harcèlement sexuel et moral de ses employées. Info France 3 (JT 19/20 le 18/12/2006)


RETOUR INFO - AFPAP - Cliquez ici !